L'Art de Terre Mère

Depuis quelques décennies, nous assistons à l’émergence d’un nouveau paradigme, qui est en voie de transformer radicalement notre rapport au monde. Le constat s’impose que les schémas anciens sont non seulement obsolètes, mais aussi nocifs pour la sauvegarde de l’humanité et de la planète. Nous est -il possible de proposer au 21ième  siècle une approche totalement nouvelle adaptée aux besoins spirituels de l'humain ?

Le changement de paradigme revient donc à modifier plusieurs façons de penser « traditionnelles » telles que : la structure de matière, la notion de temps, les aptitudes cérébrales, la façon de créer des résultats scientifiques ou autres, la notion d’humanité, notre origine en tant qu’espèce « naturelle » et même la compréhension de la Conscience.

Les sciences quantiques redéfinissent  la notion d’espace et de temps ; il y a la possibilité d’un  espace-temps « hors du temps linéaire », ce qui rapproche les sciences de la notion de Conscience. Il existe une conscience directe, «immédiate" telle que celle qui est décrite par les mystiques et nommée Samsara, illumination : un niveau de conscience  si intense qu’il utilise toutes les parties du cerveau pour obtenir le plus d’informations possibles, hors des paradigmes habituels.

Cette Conscience intense donne un aperçu des fonctionnements de la Création, de l’Univers selon des Principes Simples par l’utilisation conjointe des 2 hémisphères cérébrale à un haut niveau d’harmonisation. Il se trouve que l’hémisphère gauche et l’hémisphère droit ne fonctionnent pas selon le même rythme ondulatoire (champs de fréquence). En créant une onde globale plus ample pour englober les deux hémisphères dans le même rythme ondulatoire, la personne crée un champ de gravité différentié autour d’elle. A travers ce champ modifié d’énergie, le monde que cette personne perçoit est vu autrement, avec plus de couleurs, plus de luminosité, plus de positivité et englobe « autrui » comme faisant partie de Soi. La notion même de Soi se modifie au fil du temps et de l’attention. Ce Soi, défini par le corps au départ, devient progressivement plus grand puisqu’il devient  « Je suis, là où se pose ma conscience ».

Le changement de paradigme  change notre interprétation de ce que nous pensons être en tant qu’espèce, en tant qu’individu, en tant que communauté.

On doit ajouter à ces changements de paradigmes structurels concernant la pensée et la façon d’organiser la société, des changements climatiques, un changement d’environnement galactique (progressif mais réel), et des adaptations technologiques donnant la priorité à l’immédiateté.

La notion de Moment Présent s’inscrit à chaque instant, dans nos gestes quotidiens tels que le clic d’envoi sur ma souris ! Bonne journée dans ce Nouveau Monde. Lila

Extrait partiel du texte publié le 4 mai 2012 par Leila