Historique de la plante

 

L’Ashwagandha est une plante originaire d’Inde. Elle pousse également à l’état sauvage, dans les zones arides du Sri Lanka et du Pakistan. Elle doit son nom grâce à ses propriétés énergisantes et tonifiantes.

 

Composition

 

La Withania somnifera doit sa popularité actuelle grâce à ses nombreux composants

 

Elle est aussi une source de fer, de glucose, de potassium, d’acides gras et d’alcaloïdes stéroïdiens tels que la somniférine, la somnine et l’anferine. La plante renferme également des lactones, des acétylstérilglucosides et des flavonoïdes. En outre, à l’heure actuelle, aucune toxicité n’est associée à ses nombreux composants.

 

Propriétés et vertus

 

Il ne fait aucun doute qu’elle possède de nombreuses qualités. C’est justement ce qui l’a rendu célèbre jusqu’à ce jour et qui suscite l’intérêt de la médecine moderne. Les principales vertus sont ses propriétés tonifiantes et sédatives. En dehors de ces cas, on recense d’autres propriétés.

 

Propriété sédative

 

L’Ashwagandha est la plante de la détente et de la relaxation par excellence. Grâce à la présence de somniférine et de somnine, alcaloïde puissant, la plante possède des propriétés sédatives. L’organisme réagit mieux face aux stress, à l’anxiété et la nervosité. Cette plante réduit ainsi les sensations douloureuses.

 

Vertu anti-inflammatoire

 

C’est une plante aux vertus anti-inflammatoires. Suite à des recherches réalisées à Los Angeles, la présence de saponines, d’alcaloïdes et de lactones stéroïdiens dans cette herbe serait à l’origine de ses effets anti-inflammatoires.

 

Qualité antiseptique

 

Cette miraculeuse plante constitue un antiseptique naturel. Utilisé comme prévention ou comme traitement, elle tue et empêche le développement des bactéries, des virus et des champignons. En effet, conformément à la croyance ancestrale indienne, les recherches effectuées ont démontré que le Withania somnifera est efficace pour lutter contre toutes infections bactériennes.

 

En outre,  son action s’étend sur les maladies urogénitales, gastro-intestinale et toutes infections des voies respiratoires telles que l’asthme, la fièvre, le rhume, la conjonctivite et autre.

 

Propriété tonifiante et énergisante

 

La racine en agissant sur les glandes surrénales, nourrit et renforce le système de défense naturelle. L’organisme devenu plus résistant est ainsi apte à combattre la fatigue, les insomnies et les pertes de mémoire.

 

Vertu aphrodisiaque

 

Dans la pharmacopée ayurvédique, l’Ashwagandha est surtout utilisée pour remédier à tous problèmes d’impuissance masculine et d’éjaculation précoce. A l’heure actuelle, les femmes commencent à avoir recours à cette racine pour remédier au problème de frigidité.

 

Propriété adaptogène

 

Outre le Panax ginseng, le ginseng indien est un adaptogène par excellence. En effet, d’une part, on ne lui reconnait aucune toxicité, d’autre part, elle fortifie, protège et optimise d’une manière générale l’adaptation et la résistance de l’organisme face à toutes sortes de stress. Enfin, elle a un effet normalisateur du système endocrinien, du système immunitaire et du système nerveux.Traditionnellement, les indiens administraient l’Ashwagandha chez toutes personnes dépressives, anxieuses et stressée afin d’apaiser et de calmer leur état.

 

Plus tard, les recherches ont permis de conclure que la présence des acétylstérylglucosides dans la racine permettait en effet à l’organisme de résister et de mieux supporter le stress sous toutes ses formes. Dès lors, elle est recommandée pour lutter contre l’anxiété, la dépression, l’hypertension et les troubles nerveux.

 

Antioxydan

 

La plante est connue pour ses vertus antioxydantes. Elle neutralise et supprime les radicaux libres à l’origine de nombreux maux notamment le cancer.

 

Propriété anticancéreuse et antimitotique

 

Il semblerait également que cette plante miraculeuse ait un effet positif sur la prolifération des cellules cancérigènes. En effet, tout semble indiquer que ce produit empêcherait la multiplication des cellules cancérigènes.

 

Par ailleurs, des études réalisées sur des souris ont révélé qu’elle renforçait leur système de défense immunitaire, ce qui leur rendait plus résistants face à au cancer et aux tumeurs. Cette plante est aussi particulièrement intéressante car elle serait capable de réduire les effets secondaires de la chimiothérapie.

 

Anti-ulcère

 

Elle peut servir dans le traitement de l’ulcère gastroduodénal. En effet elle pourrait potentiellement réduire la sécrétion d’acide chlorhydrique par l’estomac, tout en augmentant la protection de la paroi stomacale contre l’action nocive de cet acide.

 

Antidiabétique

 

L’ayurvéda a longtemps utilisé la racine pour combattre le diabète. Les expériences réalisées en vue de vérifier cette théorie ont prouvé qu’effectivement la consommation d’un extrait de cette plante pendant 4 semaines avait pour effet de réduire significativement le taux de sucre dans le sang.

 

SpasmolytiqueL’Ashwagandha a une action antispasmodique sur certains muscles, notamment les muscles utérins, bronchiques ou intestinaux. Elle réduit par la même occasion, les coliques et les crampes d’estomac.

 

Hypotenseur

 

On a récemment découvert que le Withania somnifera peut également être bénéfique pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle. En effet sans savoir exactement le composant et le moyen d’action, les chercheurs ont remarqué que l’extrait de cette plante accentuait l’action des médicaments contre l’hypertension, en abaissant significativement la pression artérielle.

 

Effets indésirables

 

L’Ashwagandha peut avoir des effets hypnotiques lorsqu’elle est consommée à trop forte dose. Des troubles intestinaux, des douleurs abdominales, de la diarrhée, des nausées, des troubles dans le battement cardiaque ou une baisse de la tension artérielle peuvent aussi survenir.

 

Contre-indications

Bien que cette plante naturelle soit sans grand danger pour l’organisme, certaines mesures de précaution et certaines mises en garde doivent être observées.

Ainsi, elle est contre-indiquée aux femmes enceintes et allaitantes. Bien qu’elle soit favorable à la montée du lait, des risques de fausse-couche sont probables.

Par précaution, il est aussi déconseillé chez les enfants en bas âges.

En outre, la prise de cette plante est aussi à proscrire en cas d’hypertiroïdie ou si vous avez des antécédents de maladie thyroïdienne dans la famille.

Par ailleurs, interagissant avec les médicaments anxiolytiques, barbituriques ou sédatifs, il est plus prudent de demander l’avis du praticien de santé avant d’en consommer.

Si vous suivez un traitement contre le diabète ou l’hypertension, la consommation de cette plante peut faire varier les résultats. Il est donc plus prudent de consulter l’avis d’un spécialiste, concernant le dosage adapté.

Enfin, provoquant l’état de somnolence, il est vivement recommandé de la consommer dans la soirée et de l’éviter si vous vous apprêter à passer des examens ou à effectuer des activités nécessitant une concentration et une attention soutenue, notamment la conduite.

D’ailleurs, afin d’éviter toutes mauvaises surprises, il convient de commencer une cure avec de très petites doses et de l’augmenter progressivementjusqu’à atteindre le dosage prescrit.

 

Associations possibles

Afin de tirer la meilleure partie de l’Ashwagandha, et bénéficier de ses nombreuses vertus thérapeutiques, il s’avère plus utile de l’associer à d’autres plantes médicinales. Une liste exhaustive ne pouvant être établie, ci-dessus les meilleures synergies de la plante.

Combiné avec la baie de Goji, elle est particulièrement efficace contre le vieillissement, les troubles du sommeil et la fatigue.

Associée à la Rhodiola constitue une composition efficace pour procurer un meilleur équilibre nerveux. Ce mélange est aussi destiné à améliorer l’endurance et la concentration.

Pour remédier efficacement contre la baisse de libido, choisissez d’associer L’Ashwagandha avec la Maca. Cette combinaison est également idéale pour aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

En outre, si elle est consommée conjointement avec le Panax Ginseng,la Maca et le Tribulus elle assure un bon équilibre nerveux. Etant tous d’excellents aphrodisiaques,  leur mélange procure une vitalité et provoque une hausse de la libido.

Pour les douleurs articulaires insupportables et les tendinites, l’harpagophytum, également puissant anti-inflammatoire, agit en synergie avec l’Ashwagandha.

Pour lutter rapidement contre le stress, l’insomnie et la dépression profonde, vous pouvez ajouter le Griffonia simplicifolia à votre cure d’Ashwagandha.

Pour remédier à la règle douloureuse, les herboristes conseillent d’associer l’action du Houblon.

Associé avec le Ginkgo Biloba, l’Ashwagandha améliore la circulation sanguine et la concentration. Ces deux plantes sont également efficaces pour traiter la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer.

Autre association possible et très appréciée des sportifs, l’Ashwagandha et le Cordyceps.En plus de procurer une meilleure endurance et une meilleure résistance physique, elle permet de récupérer rapidement après l’effort. En outre ce mélange fournit une énergie sexuelle remarquable et convient parfaitement aux convalescents.

Pour une meilleure digestion, mais également pour prévenir et traiter l’hyperacidité de l’estomac et les ulcères, il est recommandé de combiner le Withania somnifera avec la Réglisse, le Curcuma et la Mélisse.

Enfin, lorsqu’elle est associée au Thym et à l’Eucalyptus, l’Ashwagandha renforce ses propriétés antiseptique, antibactérien et un antiviral.

Acheter de l’Ashwagandha

Il est préconisé de choisir l’Ashwagandha qui renferme le plus de whitanolides.

Recherches

Afin d’établir les véritables propriétés de cette plant et de mettre en lumière ces nombreux bienfaits, les scientifiques et les chercheurs se sont penchés sur les composants et leurs actions sur chaque organe, chaque infection et chaque affection.

Ainsi, d’après une conclusion publiée dans les « Proceedings of the National Academy of Sciences » concernant des essais effectués sur des rats, il est très probable que l’Ashwagandha puisse jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. En effet, des extraits de cette plante empêchaient la formation des plaques amyloïdes à l’origine de cette maladie, dans le cerveau.

Les résultats sont également prometteurs en ce qui concerne l’effet de cette plante sur le traitement et la prévention du cancer.En effet, les premiers résultats de test réalisé en laboratoire sur des cellules cancéreuses ont à priori révélé que cette plante ralentissait significativement la croissance de ces cellules.

Selon quelques recherches préliminaires, les whitanolides contenus dans l’Aswagandha auraient une activité antioxydante en augmentant le niveau d’enzymes essentielles à l’organisme notamment le glutathion peroxydase et le SOD ou superoxyde dismutase.

S’agissant de la lutte contre le diabète, suite à un essai réalisé sur des rats, on a pu conclure que l’Ashwagandha améliorait la sensibilité à l’insuline et la tolérance au glucose.