Plusieurs recherches effectuées en Inde ont prouvé que le bacopa pouvait améliorer les facultés cognitives et la mémoire chez les enfants en bonne santé, mais aussi chez les personnes souffrant de dysfonctionnement intellectuel, Ainsi que des enfants atteints de déficit de l'attention avec hyperactivité.

Ces recherches ont mis en évidence des résultats positifs sur la mémoire à court terme des adultes en bonne santé. Les participants à l'étude ont également constaté une diminution de l'anxiété. Toutefois, ces recherches mettent en évidence que le bacopa n'est efficace qu'après plusieurs semaines de traitement.

 

Une autre étude, menée dans les années 1960, a indiqué que l'extrait alcoolique de Bacopa pouvait contribuer à diminuer la fréquence des crises d’épilepsie chez certains patients.

 

Propriétés médicinales du bacopa

Utilisation interne

  1. Troubles de la mémoire et de la concentration.

  2. Troubles gastro-intestinaux (flatulences, indigestion, ulcère, constipation).

  3. Affections respiratoires (asthme, bronchite).

  4. Troubles sexuels (impuissance, éjaculation précoce), stérilité.

  5. Epilepsie,

  6. Névralgie.

  7. Troubles du sommeil.

  8. Nervosité, anxiété.

Utilisation externe

  1. Antidouleurs : douleurs articulaires (rhumatismes)

  2. Contre la chute des cheveux, les pellicules et les démangeaisons du cuir chevelu.

  3. Troubles du sommeil (insomnie).

Phytothérapie

La substance active de la plante est généralement d'une teneur entre 20 et 55%.

  1. Flavonoïdes : lutéoline, apigénine.

  2. Jujubogénine,

  3. cucurbitacines.

  4. Calcium, phospore, fer,

  5. acide ascorbique.

  6. Saponines triterpénoïdes ,

  7. alcaloïdes.

  8. Bacosides A et B qui agissent en accroissant la synthèse protéique dans l'hippocampe, région du cerveau associée à la mémoire à long terme.

  9. Les bacosides A et B agissent également sur la transmission nerveuse et possèdent des fonctions antioxydantes, plus particulièrement au niveau du cerveau (région du cortex frontal et de l'hippocampe).

Ces substances agiraient en accroissant la production d'un messager clinique : le monoxyde d'azote.

En médecine indienne, l'efficacité du bacopa est, à ce titre, officiellement reconnue.

 

Contre-indications

Déconseillé aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes. Ne pas utiliser en cas de congestions intestinales, d’emphysème ou d'obstructions urinaires.

Effets indésirables

Occasionnellement, le Bacopa peut occasionner une sécheresse de la bouche, des nausées et de la fatigue.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

Aucune interaction connue.

Interactions avec des médicaments

Le Bacopa peut risquer d'amplifier les effets d'un neuroleptique, la phénothiazine.

Avertissement

Pour obtenir les effets souhaités, sans risque ou effet indésirable, préférez consommer des préparations conditionnées, standardisées, aux doses quotidiennes prescrites. Pour vos préparations maison, veillez également à respecter les doses prescrites. Il est recommandé de consulter votre pharmacien ou votre médecin par précaution.

Recherche sur le Bacopa 2) 4. Roodenrys S, Booth D, et al. Chronic effects of Brahmi (Bacopa monnieri) on human memory.Neuropsychopharmacology. 2002 Aug;27(2):279-81. 3) Stough C, Lloyd J, et al. The chronic effects of an extract of Bacopa monniera (Brahmi) on cognitive function in healthy human subjects.Psychopharmacology (Berl). 2001 Aug; 156(4):481-4